Je pense trop - Comment canaliser ce mental envahissant (Broché)

  • Guy Trédaniel

  • Paru le : 22/11/2010
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Qui pourrait penser qu'être intelligent puisse faire souffrir et rendre malheureux ? Pourtant, je reçois souvent en consultation des gens qui se plaignent... > Lire la suite
17,50 €
En stock
  • ou
    Livré dans votre magasin Carrefour à partir du 1 juillet
Qui pourrait penser qu'être intelligent puisse faire souffrir et rendre malheureux ? Pourtant, je reçois souvent en consultation des gens qui se plaignent de trop penser. Ils disent que leur mental ne leur laisse aucun répit, même la nuit. Ils en ont marre de ces doutes, de ces questions, de cette conscience aiguë des choses, de leurs sens trop développés auxquels n'échappe aucun détail. Ils voudraient débrancher leur esprit, mais ils souffrent surtout de se sentir différents, incompris et blessés par le monde d'aujourd'hui. Ils concluent souvent par : " Je ne suis pas de cette planète ! " Ce livre propose des cours de mécanique et de pilotage de ces cerveaux surefficients.
  • Date de parution : 22/11/2010
  • Editeur : Guy Trédaniel
  • ISBN : 978-2-8132-0196-6
  • EAN : 9782813201966
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 252 pages
  • Poids : 0.386 Kg
  • Dimensions : 15,0 cm × 20,8 cm × 2,2 cm

Biographie de Christel Petitcollin

Christel Petitcollin est Conseil et Formatrice en communication et développement personnel, conférencière et écrivain. Passionnée de relations humaines, elle sait donner à ses livres un ton simple, accessible et concret. Son précédent ouvrage Echapper aux manipulateurs a rencontré un vif succès auprès de ses lecteurs.
Christel Petitcollin - Je pense trop - Comment canaliser ce mental envahissant.
Je pense trop. Comment canaliser ce mental envahissant
17,50 €
Haut de page
Carrefour Livres utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK